La marche nordique : le nouveau sport plein air issu des pays scandinaves

On ne compte plus les bienfaits de la marche et de la randonnée sur le corps et la santé. Dans les pays scandinaves, les sports nordiques sont populaires : il y a le ski de fond avec utilisation de bâtons, la a randonnée en montagne-avec des chaussures de marche spéciales- mais la nouveauté est la marche nordique. “La meilleure invention finlandaise depuis le sauna.” C’est ainsi qu’ils définissent le “Nordic Walking” (littéralement “marche nordique”) en Finlande, où ce sport est né au milieu du XXe siècle pour économiser l’argent de la santé publique et maintenir la population en forme.

La marche nordique est en effet un sport qui améliore et apporte des bienfaits à la condition physique.C’est une pratique qui possède des similarités avec la marche traditionnelle, et on y trouve de plus en plus de personnes qui le pratique, dans de nombreux pays. A mi-chemin entre la randonnée et l’exploration de la nature, la marche nordique fait travailler les muscles de notre corps jusqu’à 94 % (un pourcentage plus élevé même que la natation ).C’est aussi un type de tourisme actif et “vert”, qui peut être pratiqué partout : non seulement dans les montagnes et les collines, mais aussi sur les plages, dans les centres historiques et dans les parcs de la ville. Il existe même une fédération et un groupe qui promeut les activités liées à cette pratique.

Qu’est-ce que la marche nordique ? Nous l’avons découvert lorsque nous avons rencontré Claudio Bellucci, président national de l’Associazione Nordic Walking Italia (ANWI). « C’est un sport qui consiste à marcher (mais parfois aussi à courir et à sauter ou même faire des parcours) avec des baskets aux pieds et des bâtons dans les mains. C’est un sport de plein air qui peut être pratiqué par tous, et qui peut fournir différents niveaux d’engagement physique : de la marche douce à l’entraînement aérobique. Mais c’est surtout un moyen facile et naturel de garder la forme, qui peut aussi devenir une opportunité de tourisme actif, de découvrir lentement la beauté naturelle et culturelle de nos territoires ».

Quels en sont les avantages ?

Le Nordic Walking est une manière de marcher qui garantit une moindre perception de la fatigue, même si elle implique plus de 90 et les muscles du corps et avec environ 60 dépenses énergétiques de plus par rapport à la marche normale (450 à 550 calories brûlées par heure). Les mouvements alternés du bras et de la jambe opposés, combinés à une poussée efficace fournie par les bâtons, permettent d’avancer à un rythme long et rapide, sans jamais perdre en fluidité.

Grâce à la prise en main et à l’utilisation des raquettes, vous travaillez les muscles du dos et les épaules. En même temps, vous renforcez vos quadriceps et vos chevilles, et vous obtenez un grand avantage en matière de posture et de coordination.

Un autre avantage, à ne pas sous-estimer, est la possibilité de le pratiquer en plein air presque partout, et l’équipement minimum : il suffit d’une paire de raquettes. Le seul accessoire indispensable sont en fait ces raquettes, légères et avec une pointe en caoutchouc en dessous qui absorbe les vibrations (coût environ 30 euros). C’est une activité pour les personnes de tout age.

Comment cette discipline est-elle née ?

L’homme a toujours utilisé des raquettes ou des bâtons en bois, ramassés dans les forets, et peut-être en ajoutant une corde sur les bâtons pour ne pas les perdre pendant la marche.Cependant, le Nordic Walking n’est né qu’au siècle dernier, d’une technique d’entraînement liée au ski de fond, pratiquée depuis le début des années 1900. Entre 1950 et 1960, cette technique a été adoptée dans le programme d’éducation physique des écoles finlandaises, grâce à des études du ministère de la santé qui avaient mis en évidence les bénéfices sur la coordination, la posture, la décontraction des muscles du cou et des épaules, le contrôle du poids et les valeurs sanguines.

En Finlande, entre les années 1980 et 1990, le “Sauvakavely” (c’est le nom finlandais de la marche nordique) était devenu un sport populaire et apprécié. Au cours des vingt années suivantes, il est également arrivé en Europe et en Italie. En 2000, l’association internationale Nordic Walking (INWA) est née, et en 2005, l’association italienne (ANWI).

En Italie, le Nordic Walking est en train de devenir une véritable manie,car marcher est amusant et il est agréable de faire du sport, de se sentir bien, mais sans travailler trop dur. Le fait est que la marche nordique se répand partout, dans les parcs des villes et les centres historiques, le long des routes vertes des collines ou des anciennes voies ferrées transformées en voies vertes, en haute altitude mais aussi sur la plage et même dans l’eau de mer. Ezio Bianchi, professeur de marche nordique en Romagne, a inventé la marche nordique dans l’eau de mer.