Les risque d’hépatite A et B dans les pays étrangers

De nombreuses personnes se rendent dans des pays où le climat est plus chaud pendant la saison froide. Lors de longs voyages, le risque de contracter l’hépatite A et B est particulièrement élevé. Un bon conseil: de se faire vacciner contre ces agents pathogènes avant de voyager.

Se faire vacciner contre l’hépatite A et B 

Toute personne qui souhaite désormais se rendre en Asie, en Amérique du Sud, au Mexique ou dans les Caraïbes par un transport aérien pour profiter d’un climat ensoleillé et chaud au début de la saison des voyages longue distance en automne ou en hiver devrait être vaccinée contre l’hépatite A et B. C’est le conseil de l’Association professionnelle des internistes allemands. Les voyageurs en provenance de pays où les normes d’hygiène sont élevées contractent une infection par l’hépatite A principalement lors de leurs déplacements à l’étranger en voyages aériens surtout pour femmes enceintes, raison pour laquelle la maladie est également appelée jaunisse des voyageurs. Les personnes infectées par l’hépatite B chronique, c’est-à-dire les éventuels transmetteurs du virus, sont très répandues dans de nombreux pays qui n’ont pas encore introduit de programmes de vaccination contre l’hépatite B pour les bébés. La vaccination contre l’hépatite B et la vaccination combinée contre l’hépatite A nécessitent toutes deux trois vaccinations afin d’établir une protection immunitaire durable. Le deuxième vaccin est administré 4 semaines après le premier, le troisième après 6 à 12 mois supplémentaires. Déjà après la deuxième combinaison de vaccins, il existe une protection élevée contre l’hépatite A, par exemple, avant le voyage avion, risque voyage longue distance. La vaccination contre l’hépatite B est gratuite pour les jeunes jusqu’à l’âge de 18 ans. Pour les adultes, de nombreuses compagnies d’assurance maladie payent le vaccin combiné avant de partir à l’étranger.

l’hépatite A et B dans le monde

Environ 75 millions des 360 millions de porteurs de l’hépatite B dans le monde vivent en Asie. Les experts estiment que près d’une personne sur dix en Asie du Sud-Est, y compris en Chine, en Indonésie et aux Philippines, est porteuse chronique de l’hépatite B. Le nombre de transporteurs potentiels est également très élevé dans certaines parties des Caraïbes, notamment en République dominicaine et en Haïti. Le virus est 100 fois plus infectieux que le VIH et se transmet par des traces infimes de sang, de salive ou d’autres liquides organiques. Cela est possible non seulement par des rapports sexuels non protégés, des seringues contaminées ou des transfusions sanguines non testées pour l’hépatite B, mais aussi par de minuscules blessures à la peau ou aux muqueuses causées par des objets contaminés par les plus petites traces de sang, par exemple par un traitement cosmétique malpropre, des rasoirs, des tatouages, des piercings ou des perçages d’oreilles. Dans diverses régions du Mexique, on a récemment constaté une accumulation d’hépatite A  appelée jaunisse des voyageurs dans plusieurs pays. Dans la plupart des cas, la raison en était l’eau potable contaminée, due à des systèmes d’égouts inadéquats et à un traitement insuffisant. Le virus est transmis par l’eau potable contaminée ou par des aliments préparés avec de l’eau contaminée (par exemple, salades, glaçons), de sorte que l’hépatite y est endémique. L’infection par l’hépatite A chez les jeunes enfants est généralement inoffensive, souvent sans symptômes visibles. Dans une communauté ou une famille, le virus hautement infectieux peut alors être facilement transmis, par exemple en partageant les installations sanitaires. Chez l’adulte, l’hépatite A se manifeste généralement par une maladie aiguë accompagnée d’une jaunisse. Chez les personnes âgées, les complications sont plus fréquentes et des décès sont également possibles, notamment en cas de maladies hépatiques antérieures. En 2009, environ 72 vacanciers américains ont contracté la jaunisse des voyages au Mexique ou en Amérique centrale et du Sud. C’est pourquoi les médecins de voyage recommandent une vaccination préventive au début de la saison des voyages longue distance en automne et en hiver pour les vacanciers européens au Mexique. Tout cela n’empêche pas le voyage mais un savoir prealable nécessaire le risque voyage longue distance relatif au élevé d’hépatite A et B

Voyage et risque élevé d’hépatite A et B

Un traitement médical nécessaire lors d’un voyage à longue distance et longue durée, bord avion, par exemple en raison d’une blessure, peut donc déjà représenter un risque voyage longue distance. L’inflammation du foie est l’une des principales causes du cancer du foie. Environ quatre cancers sur l’ensemble des cancers dans le monde peuvent être attribués à cette forme de cancer. Consulter médecin est important pour une femme enceinte qui a peur avion pour etre rassurrée et rafraîchir les données, idées lors des voyages avion. En plus le décalage horaire cause ensuite non seulement une insomnie mais de perturbation sanitaire, changement de climat apportant des chaleurs et/ou froids obligeant prise des médicaments. Alors pour faire face lors d’un voyage le risque élevé d’hépatite A et B.