Les sites touristiques à ne pas manquer en Andalousie en Espagne

Ce que vous ne pouvez pas manquer en Andalousie

L’Andalousie est grande, pas seulement en termes de territoire. L’Andalousie est grande grâce à son peuple, ses coutumes et ses traditions. La visiter est probablement l’une des meilleures expériences que vous puissiez vivre ici en Espagne. Toutefois, ses dimensions sont importantes lorsqu’il s’agit de marquer l’essentiel. Ce n’est pas facile. Toute ville andalouse, ou même toute ville, a quelque chose de spécial à offrir.

Qu’est-ce qui est essentiel en Andalousie ?

De ce point de vue, il serait impossible de ne pas mettre en valeur des bâtiments de la taille de la mosquée de Cordoue, ou de son quartier juif. Le centre historique de Cordoue a été déclaré patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, et il ne faut pas l’oublier. Un prix, sans aucun doute, pour tout ce qu’il y a à voir à Cordoue. Tout comme nous ne devons pas oublier que l’Andalousie en sait beaucoup sur le site du patrimoine mondial. Mais beaucoup.

L’éternelle Alhambra, le Generalife et ses jardins ou le quartier de l’Albaicin et bien d’autres choses encore à visiter à Grenade, ou à Séville : la cathédrale, l’Alcazar et l’Archivo de Indias. Tous ces sites ont été déclarés patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO et devraient évidemment toujours figurer sur une liste incontournable en Andalousie.

Vues de l’Alhambra à Grenade

Mais ce qui est évident est évident, et les choses qui ne sont pas évidentes ? En dehors de cette liste prestigieuse, il y a aussi des coins magiques en Andalousie qu’il ne faut pas manquer. Ronda, par exemple, cette ville suspendue à l’abîme. Un travail d’ingénierie qui fascine les Andalous, les Espagnols en général et le reste des citoyens du monde ; et le fait est que cette ville monumentale impressionne, et beaucoup.

De charmants villages, l’Andalousie en sait aussi beaucoup. Nous ne pouvons pas laisser de côté des itinéraires aussi remarquables que les villages blancs de la Sierra de Cadix, avec des exemples aussi merveilleux qu’Olvera. Un beau paysage blanc qui est aussi la porte d’entrée du parc naturel de la Sierra de Grazalema.

La route des villages blancs est très connue, mais la région des Alpujarras à Grenade l’est aussi. Entre Grenade et Almeria, dans les contreforts de la Sierra Nevada, se trouvent les Alpujarras. C’est une géographie écrasante, pleine de ravins et de vallées qui cachent des villages pittoresques à l’extrême.

Attention, l’homme ne vit pas seulement à l’intérieur. En Andalousie, il y a une côte à donner et à donner, comme les plages vierges d’Almeria. Avec des villes très recommandables comme Mojácar et des plages essentielles comme Mónsul, la plage des morts ou la crique de San Pedro et celle connue sous le nom de route de l’Almadraba, nous avons plus qu’assez pour étancher notre soif de la côte.

Plages de Cabo de Gata, à Almería

Mais qu’en est-il de la route du piège ? Ce n’est rien d’autre que la route de la trappe pour le thon. C’est quelque chose de très intéressant, car il combine la connaissance de cette pêche artisanale avec la visite des casiers de Barbate et de Zahara de los Atúnes. Vous pouvez apprécier des moments comme le ronflement du thon et en même temps vous pouvez apprécier des populations de la taille de Conil, Barbarte, Tarifa et Zahara de los Atunes.

Il y a aussi des attractions qui ont réussi à refaire surface et à se positionner comme de grands gagnants. C’est ce qui est arrivé au déjà célèbre Caminito del Rey. Ceux qui ne l’ont pas encore fait pensent certainement à réserver un week-end pour le faire : il suffit de savoir quand il vaut mieux y aller et de se préparer à l’avance. Si vous avez déjà essayé, vous serez sûrement impatient de refaire le Caminito del Rey, car ce pont piétonnier de 3 km de long, entièrement fixé à la roche à l’intérieur d’un canyon, vous accroche, et beaucoup.

Comme nous pouvons le constater, la variété des lieux et des coins andalous que nous ne pouvons pas manquer est énorme. Et bien d’autres encore qui n’ont pas pu nous laisser terminer cette entrée. Mais, il serait injuste de ne pas mettre en avant également leurs fêtes, héritage des Andalous et de tous les Espagnols.

Des festivals tels que la Foire d’avril à Séville, les cours de Cordoue, les Semaines saintes célébrées dans l’une de ses villes ou les pèlerinages, si locaux, mettant bien sûr en valeur le pèlerinage par excellence, celui d’El Rocío.

Les autres endroits incontournables en Andalousie

Le parc naturel de la Sierra de Grazalema est un des sites touristiques à ne pas rater durant votre voyage.

En Andalousie, vous pourrez également vous adonner à une activité un peu plus sportive que la simple visite des villes, faire de la randonnée.

Le parc naturel de la Sierra de Grazalema est alors l’endroit idéal pour ça. Il est situé sur les provinces de Cadix et de Malaga, proche des villages d’Arcos ou de Zahara.

Selon votre niveau, votre envie et aussi en fonction de la chaleur et de la période (certains sentiers sont fermés en cas de risque d’incendie en été), le parc propose plusieurs itinéraires de randonnées pour tous les niveaux.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès du centre des visiteurs du village de El Bosque, de Zahara de la Sierra ou d’Ubrique pour connaître les sentiers ouverts. Certains d’entre eux nécessitent également une autorisation spécifique.

Si il fait chaud, je vous conseille le sentier « El rio Majaceite »: c’est une randonnée facile d’environ 4h aller-retour qui longe la rivière en partant d’El Bosque.

Le sentier est à l’ombre et vous pourrez profiter de la rivière pour vous rafraîchir et même pique-niquer. Beaucoup de familles andalouses se retrouvent sur ses berges le dimanche pour manger.

Et si vous ne savez pas quoi faire en Andalousie et que vous êtes amateur de culture, je vous conseille de visiter Malaga. En plus d’être une station balnéaire et donc une destination phare en Andalousie pour les amateurs de plage, Malaga possède plusieurs lieux culturels très intéressants à voir:

Le musée Pablo Picasso (billet d’entrée ici): il est situé dans la maison natale de cet immense artiste qui y est né en 1881. Vous y découvrirez sa vie, ses œuvres et même quelques uns de ses objets personnels.
Le centre culturel Pompidou: une annexe du célèbre centre Pompidou de Paris présentant plusieurs œuvres d’art contemporaines.
Le musée Carmen Thyssen Malaga: une collection très riche de peintures espagnoles et andalouses.
Le musée russe de Malaga: situé dans une ancienne usine de tabacs, découvrez une riche collection d’art russe.

Et pour profiter d’un panorama splendide sur toute la ville et le port, ne manquez de vous rendre sur les murailles de la forteresse de Malaga: l’Alcazaba.

Pour plus de détails sur la capitale, Séville:

La capitale andalouse regorge de monuments historiques à découvrir. Pour un week-end festif entre amis, ou une version plus romantique en amoureux, c’est la destination idéale pour ne pas s’ennuyer et profiter du soleil.

Les lieux d’intérêts à visiter à Séville:

La Cathédrale Notre-Dame du siège de Séville: inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est la 3 ème plus grande cathédrale au monde ! A l’intérieur, vous pourrez y admirer le tombeau de Christophe Colomb, les 45 panneaux représentant des scènes de la vie du Christ et une importante collection d’œuvres d’art et d’orfèvrerie. Évitez la queue en réservant vos billets ici !
La Giralda: depuis son sommet, le campanile de la cathédrale offre un panorama à 360° sur tout Séville.
L’Alcazar: Résidence du roi d’Espagne lorsque celui-ci séjourne en Andalousie, ce palais présente une décoration somptueuse et des jardins magnifiques. C’est le deuxième site touristique à visiter absolument à Séville ! Pour éviter de patienter des heures dans la file, cliquez ici !
Le quartier de Santa Cruz: le quartier historique de Séville. Concentration des monuments à voir, boutiques de souvenirs à gogos, restaurants et cafés, vous l’aurez compris c’est l’endroit le plus touristique de la ville.
La place d’Espagne: en forme d’hémicycle, avec ses ponts enjambant le canal et ses bancs décorés avec des azulejos, c’est la plus belle que j’ai pu voir !
Le parc Maria Luisa: situé juste à côté de la place d’Espagne, c’est le lieu idéal pour se promener et se rafraîchir un peu.

Parmi les plus beaux endroits à visiter en Andalousie, il est recommandé, selon les infos, de vous rendre à Cordoue. A seulement 40 minutes en train de Séville, la ville fait partie des incontournables d’un circuit en Andalousie.

Que faire à Cordoue?

Visiter la Mezquita ( à réserver en avance ici) bien sur ! S’il n’y a qu’un seul site à visiter à Cordoue, c’est bien la mosquée cathédrale. L’intérieur, avec ses arcades et colonnes aux couleurs rouges et blanches dégage vraiment une atmosphère très particulière.
Découvrir l’Alcazar de los Reyes Cristianos. Tour à tour résidence des rois catholiques, siège de l’inquisition puis prison, l’Alcazar mérite une visite pour ses jardins magnifiques. Je les ai même trouvés plus beaux que ceux de l’Alcazar de Séville.
Se promener dans le quartier juif de Cordoue pour aller voir la calleja de las Flores, la synagogue et la chapelle de San Bartolomé
Traverser le pont romain pour admirer la vue sur la mosquée-cathédrale et la vieille ville. A faire au coucher du soleil !

Avec Séville et Cordoue, Grenade complète le trio des villes à voir absolument en Andalousie.

Grenade dispose également de SON monument historique: la célèbre Alhambra de Grenade. Magnifique ensemble de plusieurs palais, c’est un des monuments les plus emblématiques de l’architecture islamique. Et si les visites des jardins de l’Alcazar de Séville et celui de Cordoue vous ont plu, nul doute que les Jardins du Generalife vous impressionneront !

Les entrées à l’Alhambra sont limitées à « seulement » 3300 personnes le matin et autant l’après-midi. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Alhambra est le monument le plus visité en Espagne. Vous aurez donc compris qu’il est impératif de réserver vos billets en avance si vous voulez pouvoir le visiter. A voir également à Grenade, en Andalousie: les miradors de San Nicolas et San Miguel Alto pour leur panorama spectaculaire, le quartier de l’Albaicin pour assister à un spectacle de flamenco en pleine rue, la cathédrale de Grenade et le musée des rois catholiques, le quartier de Sacromonte et ses maisons troglodytes.

Parmi les lieux à ne pas manquer en Andalousie, Ronda figure en tête de liste !

Ronda est un très joli petit village perché qui domine une vallée verdoyante d’Andalousie. L’attraction principale à voir à Ronda, c’est le pont Neuf. Vous le retrouverez sur toutes les cartes postales ! Il permet de relier la partie ancienne à la partie moderne de Ronda en enjambant le fleuve et la vallée.

Si vous voulez réaliser la photo parfaite, rendez vous à la Plaza Maria Auxiliadora où vous trouverez le chemin qui descend aux 2 points de vue sur le pont.

A Ronda, vous pouvez également visiter les arènes, le palais de Mondragon, le musée du bandit et le palais du Roi Maure.

Dans la liste des choses à faire en Andalousie, ajoutez une journée à consacrer à la route des villages blancs. La route la plus réputée d’Andalousie vous fera en découvrir les plus beaux coins et villages.

Les villages blancs ou Pueblos blancos sont pour la plupart situés au sommet des collines, ce qui servaient autrefois à les protéger d’éventuelles attaques ennemies. La couleur blanche de leur mur est, quant à elle, censées les empêcher de ressortir la forte chaleur andalouse en été. Ces villages sont tous très charmants avec leurs petites ruelles aux balcons fleuris. Vous pouvez aussi ajouter à votre séjour:

Arcos de la Frontera: vous y découvrirez de belles églises ainsi que le château de los Duques. Le panorama depuis le mirador est également époustouflant. Arcos est le plus haut des villages blancs.
Grazalema: pour ses 3 miradors offrant une vue panoramique sur le village et la Sierra
Zahara de la Sierra: un des plus typiques et des plus beaux avec son château en ruines et la vue sur le lac turquoise en contrebas
Setenil de las Bodegas: un village blanc d’Andalousie très particulier car la plupart des maisons sont troglodytes et creusées directement sous un énorme rocher.

Dans les alentours de Malaga, le chemin “El Caminito del Rey” est l’un des sites touristiques naturels les plus spectaculaires d’Andalousie.

Situé dans les gorges d’El Chorro, il servait autrefois à transporter du matériel pour les 2 centrales hydroélectriques voisines et n’étaient constitués que de simples pontons en bois sans aucune barrière, accrochés à flancs de falaises. Après plusieurs accidents mortels, il a été fermé en 2000 pour ne ré ouvrir qu’en 2015.

Pour vous rassurer, vous pouvez choisir de faire une excursion guidée dans le Caminito. Le guide vous donnera en plus pleins d’informations sur l’histoire et la géographie du lieu.

Cadix n’est pas forcément considérée comme une destination phare en Andalousie, subissant la concurrence de villes plus célèbres comme Séville et Grenade.

Pourtant, elle a été l’une des villes que j’ai préféré visiter en Andalousie. Justement, peut-être parce qu’elle est moins touristique et que vous n’aurez pas à faire la queue en plein soleil pour entrer dans les monuments.

Le parc national de Doñana est l’endroit idéal pour faire un break nature en Andalousie et alterner un peu avec la visite de monuments historiques.

Parmi les choses à voir en Andalousie, assister à un spectacle de flamenco est un incontournable !

C’est ici que cet art trouve son origine au XVII ème siècle, il est très ancré dans la culture et l’histoire de l’Andalousie. D’origine gitane, le flamenco mêle 3 pratiques artistiques: le chant, la danse et la guitare.

Visiter Ubeda et Baeza, dans la province de Jaen, en Andalousie, c’est découvrir 2 petites villes inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO pour leurs nombreux monuments de style renaissance.

Perdus au milieu des champs d’oliviers, et situées à seulement 8 km l’une de l’autre, les 2 ont su conservé un charme tout à fait authentique et différent des villages typiques andalous aux façades blanches.

Quoi voir à Uubeda, en Andalousie:

La chapelle sacrée du Sauveur: un joyau de la renaissance espagnole
Le palais Vazquez de Molina, aujourd’hui l’hôtel de ville
Le palais de Dean Ortega, un édifice du 16 ème siècle
La colégiale de Santa Maria de los Reales Alcazar

Les incontournables de Baeza, en Andalousie:

Visiter la cathédrale de Baeza
Découvrir le palais de Jabalquinto
Aller voir l’église de Saint Jean l’Evangéliste
Arpenter la Plaza del Populo