Les stations thermales de Toscane : 5 endroits gratuits à découvrir pour votre bien-être

Partout en Europe et aussi en France, les sources thermales ont été, dès la fin du Moyen Âge et tout au long de la Renaissance, couramment utilisées à des fins thérapeutiques ou récréatives. Parmi les villages médiévaux et les villes d’art, les eaux chaudes et sulfureuses, cachées dans une nature intacte, cachent les incroyables stations thermales naturelles de la Toscane, pour des vacances de bien-être, parmi les câlins gratuits et les paysages de carte postale. Pas les forfaits bien-être habituels des stations thermales coûteuses, mais la possibilité de se régénérer corps et âme au contact de la nature, dans des vacances plus écologiques et plus authentiques et pourquoi pas, sans frais. Découvrons ensemble les 5 stations thermales de Toscana à ne pas manquer pour un week-end ou un voyage dédié au bien-être et à la santé.

Le thermalisme à la fin du Moyen-âge

Avec 108 stations thermales, la France occupe aujourd’hui le troisième rang en Europe pour le thermalisme. Nombre des établissements thermaux sont implantés à l’emplacement même ou à proximité d’anciens thermes romains. À la fin du Moyen Âge, un véritable thermalisme prit essor à Toscane. De nombreuses sources chaudes et minérales furent captées et utilisées à des fins essentiellement thérapeutiques. Dans les campagnes, des bains – c’est-à-dire des bassins – furent aménagés et plusieurs stations thermales se formèrent pour abriter les curistes comme tous ceux qui se destinaient à les héberger, à les nourrir ou à les soigner lors de leur séjour. En prenant appui essentiellement sur la documentation des archives siennoises et lucquoises, cet ouvrage se propose d’étudier les formes de ce développement thermal : les caractéristiques et l’importance de l’habitat et des activités thermales, l’aspect des infrastructures balnéaires, le rôle des autorités communales (urbaines ou rurales) dans la mise en valeur et l’exploitation des eaux chaudes et des espaces thermaux, l’intérêt, enfin, des populations citadines pour des pratiques médicales et récréatives nouvelles et pour les profits du thermalisme. 

1. Saturnia : un plongeon dans les plus belles stations thermales naturelles de Toscane

À quelques kilomètres de Manciano, au cœur de la Maremme, se trouvent les célèbres piscines naturelles calcaires de Saturnia, un coin de paradis à atteindre à vélo dans un bel itinéraire à travers une nature intacte, en partant de Manciano, en passant par le charmant village de Montemerano et d’immenses vignobles. D’après la mythologie romaine, Saturne, alors en guerre contre les hommes, envoya un coup de foudre sur la terre qui fit jaillir du sol une eau sulfureuse et tiède. Aussi, les sources thermales de Saturnia étaient-elles déjà bien connues des Romains, en vertu des propriétés thérapeutiques de leurs eaux. Située sur les collines de la Maremme dans les environs de Grosseto, Saturnia est encore aujourd’hui une station thermale très prisée, mais elle offre également aux yeux du voyageur de très beaux paysages sauvages et de nombreux sites archéologiques à visiter.

2. Entre abbayes et collines avec un arrêt aux thermes naturels de Petriolo

Immergés dans un paysage étonnant au milieu de bois luxuriants, il y a les bains thermaux gratuits de Petriolo, des eaux sulfureuses qui atteignent 43 degrés, tout près de la belle Sienne et à quelques pas de la Réserve Naturelle de Basso Merse où l’on peut admirer la loutre. C’est l’un des spas les plus riches en soufre d’Italie, ce qui le rend parfait pour le traitement des voies respiratoires et pour les traitements dermo-esthétiques. Près de cette oasis de paix se trouve également l’abbaye magique de San Galgano, une structure de style gothique sans toit. Les premières nouvelles sur les “Bagni di Petriolo” remontent au 1230. La fortification a été bâtie en 1404, le seul exemple encore visible de thermes fortifiées, dont on peut encore aujourd’hui admirer les remparts et la Tour de la République de Sienne. Les Bagni di Petriolo sont célèbres pour leurs propriétés curatives des eaux sulfurées et étaient fréquentés par des personnages illustres, dont des membres des familles des Médicis et des Gonzaga, des cardinaux, desducs et aussi Pape Pie II. L’eau de Petriolo jaillit à la température de 43 °C, située sur la rive du torrent Farma. Sa forte odeur de soufre est due à la présence d’hydrogène sulfuré en large quantité. Ce gaz a de grands effets curatifs pour traiter les maladies de l’appareil respiratoire. Grâce à sa minéralisation élevée et à sa température, l’eau de Petriolo a été définie comme riche de sels, sulfhydrique et hyperthermale et dans le classement général des eaux thermales se trouve avec les eaux sulfhydriques, salso-sulfate-bicarbonate-alcaline-hyperthermales.

3. Sur la Francigena : arrêt aux thermes de Bagno Vignoni

Au centre de la place du village. La position si caractéristique de ces stations thermales libres en fait une destination incontournable en Toscane. Nous sommes situés dans un petit hameau de la belle ville de San Quirico d’Orcia, un arrêt sur la Via Francigena. La piscine autour de laquelle le petit village est aménagé n’est plus adaptée à la baignade, mais il suffit de faire quelques pas pour trouver un bassin où les eaux thermales sont collectées et où vous pourrez vous arrêter pour quelques heures de détente totale. Dans la province de Sienne, vous trouverez des paysages à couper le souffle, qui se concentrent pour la plupart dans la Val d’Orcia. Dans cette vallée des paysages incroyables sono harmonieusement caractérisée par des vignobles parmi les plus célèbres au monde, des bourgs médiévaux et des abbayes imposantes. Dans un contexte de si rare beauté, on ne peut pas oublier Bagno Vignoni, un ancien et petit bourg médiéval. Tout autour du bassin vous verrez un village minuscule, avec sa petite église, des maisons, des ateliers et des magasins. Dans ce petit bourg, il n’y a pas de place centrale, qui a été remplacée par un large bassin du XVIème siècle, qui est directement alimenté. Le soir, c’est un lieu surréel où un véritable spectacle se manifeste devant vos yeux : l’eau très chaude du bassin crée une sorte de brouillard qui rend l’atmosphère encore plus magique et fantastique. L’eau jaillit à la température de 52 °C. Cette eau est riche de bicarbonate, sulfate, alcaline et terre hyperthermale, et est utilisée aussi bien pour les bains et les bains de boue (pour traiter les maladies arthritiques et rhumatiques et névralgiques), que pour les inhalations et irrigations (pour traiter les inflammations oto-rhino-laryngologiques et gynécologiques).

4. En Val d’Orcia : détente gratuite à Bagni San Filippo

Au sud de la Toscane, dans le célèbre Val d’Orcia, se trouvent également les thermes gratuits de Bagni San Filippo, peut-être les plus particuliers parmi les stations thermales de Toscane. Le ruisseau Fosso Bianco, entouré d’un immense bois, crée de petites piscines blanches où l’on peut se baigner toute l’année et trouver la paix. L’arrivée ici, par un sentier pédestre suggestif, est déjà merveilleuse et la cascade rendra le tout inoubliable. Pour enrichir vos vacances, il vous suffit de découvrir le Monte Amiata tout proche. Le cœur de la Val d’Orcia garde à 524 m s.n.m. l’un des bijoux thermaux les plus beaux, nommés Bagni San Filippo. Des chutes blanches, qui paraissent de glace, brillent comme des cristaux dans la lumière du soleil qui filtre du feuillage des arbres ; stalactites et stalagmites hautes et compactes au milieu de chutes d’eau qui précipitent en formant, au-dessous, des petits lacs blancs et chauds. Cyanobactéries (ou algues bleues), soufre jaune et d’autres minéraux ajoutent une nuance de couleur au blanc immaculé des dépôts de carbonate de calcium du complexe de travertin. L’eau contient des sulfures et est pauvre en oxygène. Le dépôt de travertin crée des terrasses, des chutes et des piscines. L’eau des Bagni San Filippo, qui jaillit à la température de 52 °C, est classifiée comme sulfurée-sulfate-bicarbonate hyperthermale. Elle est recommandée pour traiter les maladies ostéo et neuro-articulaires, oto-rhino-laryngologiques, de l’appareil respiratoire et de la peau.

5. Les stations thermales à découvrir, à San Casciano

Près de la frontière avec le Latium et l’Ombrie, au pied d’une colline, les bains thermaux gratuits de San Casciano vous attendent. Déjà connues à l’époque, romaine, ces eaux ont d’énormes propriétés bénéfiques et se trouvent dans un endroit merveilleux, fait d’anciens lavoirs et de bassins en pierre, où l’eau coule à 41°. Contrairement aux stations thermales les plus connues, celles-ci restent inconnues de la plupart des gens, garantissant une solitude et une tranquillité sans pareilles. San Casciano dei Bagni est une petite station thermale localisée sur une colline panoramique sur la partie au sud du Mont Cetona. La magnifique campagne de ce territoire est silencieuse et délassante, entourée de bois intacts qui occupent les collines complètement. La source du bain majeur a une température de 41 °C. Elle conflue dans deux grands bassins en pierre où il y a souvent des groupes de baigneurs. L’eau très chaude lui rend un lieu merveilleux pendant l’automne, le printemps et l’hiver. L’eau est classifiée comme hyperthermale, sulfatée, magnésienne, calcique et fluorée. Elle est recommandée pour traiter l’appareil respiratoire, l’appareil locomoteur et l’appareil gynécologique.

Les autres thermes incontournables à Toscane 

– Montecatini Thermes :

En plus de la richesse de ses eaux, la célèbre petite ville thermale de Montecatini jouit d’une position idéale permettant également de visiter Florence, Sienne, Lucques, Pise et toutes les principales villes d’art toscanes. Mais elle est aussi parfaite pour le voyageur désireux de passer des vacances thermales sous le signe de la détente, immergé dans les campagnes verdoyantes de la Toscane. Curiosité à ne pas manquer : le vieux funiculaire aux wagons en bois reliant Montecatini Terme à l’ancien bourg de Montecatini Alto.

– Les eaux curatives de Santa Lucia :

Le Camping Parco delle Piscine de Sarteano, dans la province de Sienne, dispose de piscines thermales pour les adultes et les enfants, clients du camping et journaliers, toutes alimentées « Santa Lucia », appelée ainsi en raison de l’ancienne croyance populaire qui attribuait à cette eau des qualités thérapeutiques pour la vue. Les eaux de la source jaillissent à la température constante d’environ 24 degrés, ne sont pas recyclées et possèdent des propriétés curatives, car elles éliminent les impuretés de la peau. Avec son vaste parc ombragé, dans lequel il est possible de pique-niquer, c’est un lieu idéal pour une sortie avec de jeunes enfants.

Où dormir durant le séjour à Toscane ?

Situé à quelques kilomètres de termes, des hôtels SPA sont installés. C’est un paradis naturel pour les amateurs de bien-être, parfaitement intégré dans son environnement. Un hôtel SPA se trouve à environ 170 Km de Rome, 200 Km de Florence et 450 Km de Milan. Ancien édifice en travertins modernisé, l’hôtel est intégré dans le cadre spectaculaire de cascades, qui débitent 800 litres d’eau à la seconde à une température de 37°. Le complexe thermal, situé dans le bourg du même nom, est connu au-delà des frontières nationales, et se distingue par la haute qualité et le raffinement de ses services. L’hôtel met à disposition 128 chambres de diverses catégories conçues selon la « philosophie de l’habitat », en parfaite harmonie avec le cadre naturel et architectural. Elles ont toutes le confort moderne : air conditionné, frigo-bar, téléphone, TV avec programme satellite, coffre-fort et pay tv. L’hôtel dispose de l’un des plus grand et renommé Spas du monde qui se concentre sur le bien-être psycho-physique et la régénération de l’hôte. Il dispose de 54 salles de soins, où l’atmosphère peut être personnifiée avec votre musique et parfum préférés. L’eau souterraine sulfureuse a des propriétés anti-vieillissement et, combiné avec les derniers équipements et modernes méthodes, obtienne des excellents résultats. En outre, il offre une large gamme de soins de beauté qui utilisent les propriétés bénéfiques de l’eau, pour serrer la peau et lutter contre les imperfections. 

Un autre hôtel dispose de l’un des plus grands et renommés Spas du monde qui se concentre sur la santé psycho-physique et la régénération de l’hôte. Il dispose de 54 salles de soins, où l’atmosphère peut être personnifiée avec votre musique et parfum préférés. L’eau souterraine sulfureuse a des propriétés anti-vieillissement et, combiné avec les derniers équipements et modernes méthodes, obtienne des excellents résultats. En outre, il offre une large gamme de soins de beauté qui utilisent les propriétés bénéfiques de l’eau, pour serrer la peau et lutter contre les imperfections. L’accès aux thermes est inclus dans le prix. 

Quoi de mieux que quelques jours de bien-être, plongés dans les eaux chaudes des thermes naturels de Toscane dans un cadre non contaminé, sans frais ?