Que visiter en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande est si lointaine et si fascinante qu’elle a le pouvoir d’envouter les vacanciers. Visiter ce pays est une découverte continue, pas seulement un voyage, mais une expérience de vie. Parmi les nombreux sites qui ornent le pays, certains sont incontournables et méritent le détour.

La colonie de manchots aux yeux jaunes

Depuis la cabane d’observation du phare de Moeraki, sur la côte d’Otago, vous pouvez admirer une colonie de manchots très rares. À l’heure habituelle et après une longue journée de pêche, ils remontent la colline et rentrent chez eux.

Les magnifiques côtes cachées de l’île du Sud

Entre Golden Bay et le parc national d’Abel Tasman s’étendent des côtes sauvages entrecoupées de plages dorées et d’eaux turquoise. Pas étonnant que ce soit le parc national le plus visité de toute la Nouvelle-Zélande. Pour l’atteindre, il faut partir de Montueka en suivant une route très sinueuse de 25 km. À chaque virage, vous pouvez admirer des panoramas que 1000 mots ne pourraient décrire.

Le lac glaciaire Rotoiti

Il est situé dans la région du parc national des lacs Nelson et les massifs qui l’entourent offrent un incroyable paysage. La vue est spectaculaire lorsque le brouillard du matin descend et que les montagnes pulvérisées de blanc se reflètent dans l’eau bleue.

Les glaciers Fox et Franz Josef

Vous n’avez pas besoin d’atteindre le sommet d’une très haute montagne pour apprécier ces glaciers. Ils sont à 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, et à 5 km du centre de leurs villages respectifs. À quelques pas du centre-ville au climat tempéré, arrivé dans la zone des glaciers, le décor est digne de l’ère glaciale.

La source d’eau la plus pure au monde

La source Te Waikorupupu près de Takaka, connue sous le nom de source Pupu est la source d’eau la plus pure au monde. Elle est également la plus grande source d’eau douce de toute la Nouvelle-Zélande. Dans le passé, elle était utilisée par les Maoris pour célébrer la naissance et la mort, mais aussi l’arrivée et le départ des voyageurs. Vous ne pouvez pas le manquer pendant vos vacances.

Marlborough Sounds

Les fjords de Marlborough Sounds sont l’un des endroits les plus particuliers et les plus photographiés de Nouvelle-Zélande. Ils se trouvent à l’extrême nord de l’île, avec leurs criques caractéristiques et leurs routes sinueuses.

La ville de Rotorua

La ville de Rotorua se trouve sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Ses principales attractions sont sans aucun doute les 1200 représentations de la force naturelle qui a façonné notre planète : l’activité volcanique. Ne manquez pas le parc thermal « Wai-O-Tapu » et le parc « Kuirau ». Les fumerolles, les lacs sulfureux et les bassins de vapeur ne sont que quelques-uns des incroyables phénomènes volcaniques présents dans cette région. Certains hôtels locaux proposent différentes activités nocturnes pour embellir vos nuits.

Auckland

La ville est entourée de collines volcaniques qui semblent protéger le port, les baies, les plages et les îlots non loin de la côte. Le surnom de « la ville des voiles » est très approprié en raison de la présence de nombreux voiliers qui peuplent le port lui donnant une atmosphère romantique d’antan.

Quelques conseils avant de partir

Quand y aller ? Vous pouvez visiter la Nouvelle-Zélande toute l’année. Cependant, les voyages sont plus agréables pendant les mois les plus chauds (de novembre à avril). La période de Noël est très « chargée » à cause de la fermeture des écoles (de la deuxième moitié de décembre à janvier). Si vous préférez la tranquillité, préférez les mois de novembre, février et avril. Si vous aimez le ski et le snowboard, la neige est généralement au « top » en juillet et août.

Itinéraire : Il y a beaucoup d’itinéraires possibles en Nouvelle-Zélande. Vous avez le choix entre l’île du Sud et celle du Nord. Vous pouvez également emprunter des circuits de nuit. La présence d’un guide est souhaitable si vous vous aventurez sur des pistes hasardeuses.

Passeport et visa : la Nouvelle-Zélande a besoin d’un visa très facile à obtenir.

Pour le « Visa de visiteur », vous n’avez pas besoin de vous rendre à l’ambassade. Vous pouvez faire une demande en ligne sur le site officiel du gouvernement de Nouvelle-Zélande. Il est valable 90 jours (3 mois) et est gratuit.

Assurance : Bien que le mécanisme d’indemnisation des accidents couvre les visiteurs pour les dommages corporels causés par les accidents pour toute autre couverture, il est vivement recommandé de souscrire à une assurance privée.

Vêtements : Si vous prévoyez de visiter la Nouvelle-Zélande pendant les mois les plus froids (entre mai et septembre), apportez des vêtements chauds, des gants, une veste imperméable et les inévitables chaussures de randonnée. Ces vêtements sont particulièrement importants dans les régions alpines où le temps peut changer rapidement.
Une curiosité est que le climat est plus froid dans le sud de la Nouvelle-Zélande (à l’opposé de l’hémisphère nord où se trouve la France).
Si votre « plan » est de visiter ce pays pendant les mois d’été, les produits antimoustiques et une bonne protection solaire sont importants, voire essentiels. Vous pouvez vous procurer ces produits à l’arrivée.

Comment s’y rendre ? La Nouvelle-Zélande dispose de trois aéroports internationaux : Christchurch, Auckland et Wellington. Le vol dure environ 4 heures depuis l’Australie et 11 heures depuis Singapour.
Chaque personne arrivant en Nouvelle-Zélande doit remplir le « questionnaire d’arrivée » distribué dans l’avion avant l’atterrissage. Le panorama classique de ce pays est comme un dessin d’enfant : montagnes enneigées, rivières, arc-en-ciel, lacs et beaucoup de nature intacte.