Conseils pour voyager au Japon

Voyager au Japon peut être une expérience unique. C’est un pays de contrastes, où l’Occident est clairement présent, mais où les traditions et les racines orientales sont fortement liées à ses habitants. Pour cette raison, le touriste doit être conscient du fait que voyager au Japon n’est pas facile, c’est une société qui fonctionne d’une manière différente. Leur façon de communiquer, leur comportement, la nourriture, les coutumes, la langue,… C’est pourquoi nous allons donner quelques conseils pour voyager au Japon.

Les options pour se rendre au Japon

Si vous partez de France pour Tokyo, vous avez le choix entre prendre un vol direct ou un vol avec escale. La première option présente l’avantage d’être moins longue (12 heures) mais plus coûteuse à moins de trouver une bonne promotion, la seconde option est plus économique mais plus longue, en fonction de la durée de l’escale. Il est en effet important de prendre en compte la durée de celle-ci, une escale trop courte peut être très limite, tandis que si trop longue, elle peut fatiguer et compliquer l’adaptation au décalage horaire.

Si vous souhaitez vous déplacer dans le pays, le meilleur moyen, pratique, rapide et très efficace, est de voyager en train. Il existe un laissez-passer, le Japan Rail Pass, qui permet de voyager de façon illimitée pendant une période déterminée dans les trains, les bus et les ferry Japan Rail. On ne peut pas l’acheter au Japon, il faut l’obtenir avant de partir, via internet. Si vous ne l’avez pas, vous pouvez acheter des billets de train individuellement, mais c’est infiniment plus cher.

Se retrouver dans un pays étranger avec ses 150 lignes et 2000 stations peut paraître accablant. Grâce aux applications comme Hyperdia, vous aurez l’horaire détaillé des trains et elle offre un système de filtrage JR Pass, qui vous permettra de trouver le train qui correspond au mieux à votre itinéraire.

Pour les voyages à l’intérieur d’une ville, le tarif est calculé en fonction de la distance. avec une IC card, le tarif sera automatiquement déduit à la sortie de la station. Le plus de cette carte c’est qu’elle est utilisable dans les arcades, certains restaurants et sur les distributeurs automatiques.

Où résider?

Pour votre voyage au pays du soleil levant, laissez-vous tenter par un séjour dans un Ryokan. Datant de l’ère Edo, les Ryokans sont des auberges traditionnelles japonaises où les invités dorment par terre sur des tatami, où des petits déjeuners et dîners traditionnels japonais sont servis et où vous pouvez vous baigner dans des sources d’eau chaude. Un séjour d’au moins une nuit dans ce genre d’endroit est une expérience à ne surtout pas rater pour toute personne voulant voir le côté traditionnel du Japon.

Une des principales inquiétudes de tout voyageur est l’hébergement. L’idée de rester dans un hôtel peut être terrifiant niveau budget mais rassurez-vous car il existe des maisons d’hôtes et surtout des hôtels capsules au Japon. La dernière option peut ne pas convenir aux claustrophobes mais constitue une expérience hors du commun pour les amoureux de la culture japonaise: télévision, pyjamas, brosse à dents, casques, pantoufles et des couvertures sont fournis pour un prix plus qu’abordable. 

La devise

La monnaie du Japon est le yen. L’argent liquide ou les chèques de voyage peuvent être échangés dans les “banques autorisées” ou les bureaux de poste principaux, la plupart des distributeurs automatiques de billets n’acceptant pas les cartes de crédit étrangères. A l’aéroport Narita de Tokyo vous trouverez un distributeur de billets 7-Bank dans un 7-eleven, près du restaurant. Les banques 7-Bank sont celles réputées pour avoir les meilleurs frais forfaitaires et sont implantées dans toutes les grandes ville du pays.

Certains hôtels et grands magasins acceptent les cartes, mais la plupart préfère le cash. Il est toujours prudent d’en avoir sur soi, quitte à prendre le risque de les perdre ou de les gaspiller. Vous pouvez convertir votre argent avant même de partir pour le Japon, sinon, vous pouvez toujours le faire sur place.

La carte de débit n’est pas conseillée à cause des frais forfaitaires: frais de retrait, frais pour les distributeurs de billets internationaux, et dépendamment de votre banque, vous pourrez tomber sur un mauvais taux de change. La carte de crédit est et reste la meilleure option, car elle ne demande généralement pas de frais de conversion et de transaction.

Comment se tenir à table?

Le protocole de la table est très différent de ce à quoi nous sommes habitués. Les deux caractéristiques les plus évidentes sont qu’ils mangent avec des baguettes et s’assoient généralement sur des coussins au sol. Dans les situations occasionnelles, les hommes sont généralement assis en travers de leurs jambes, tandis que les femmes sont assises en fléchissant les genoux, les jambes sur le côté. La première voie est considérée comme exclusivement masculine, tandis que la seconde est considérée comme exclusivement féminine.

L’utilisation correcte des baguettes est un élément fondamental de l’étiquette japonaise. Il existe de nombreuses règles pour leur utilisation, comme par exemple, ne pas mettre de nourriture avec les baguettes, ne pas pointer du doigt en utilisant les baguettes, ne pas trop bouger les baguettes en l’air, et ne pas jouer avec elles.

Si vous allez dans un restaurant japonais typique, on vous demandera d’enlever vos chaussures à l’entrée.

Une chose importante à noter est qu’il est considéré comme impoli de laisser un pourboire au Japon. Peu importe donc la qualité de la nourriture et du service, en aucun cas vous ne devez laisser un pourboire. Pour demander l’addition, faites tout simplement le signe X avec vos doigts.

A part les manières à table, il existe également de nombreuses étiquettes japonaises à absolument respecter:

– Vous ne pouvez pas fumer n’importe où:

Comme la plupart des pays de l’Asie, fumer dans la rue est interdit et est vu comme une offense. Si vous vous retrouvez à l’extérieur, veillez à aller près des aires désignées pour fumer: près des gros buildings, les stations de train ou les magasins. Dans certains endroits comme les bars ou les restaurants, fumer est par contre autorisé.

– Gardez vos ordures:

Le Japon est pratiquement irréprochable niveau propreté et hygiène. Parce que les gens ne mangent pas et ne fument pas dans la rue, les poubelles sont rares. Si vous vous retrouvez dons avec un ou deux ordures, attendez d’être chez vous ou dans un magasin pour vous en débarrasser. 

– Ne mangez pas dans la rue:

Si vous avez faim, attendez d’être à l’intérieur pour le faire ou trouvez-vous un magasin ou un restaurant.

– Ne prenez pas les gens en photo et ne pointez pas du doigt

– Ne parlez pas fort, spécialement dans les transport en commun

– Enlevez vos chaussures avant d’entrer chez les gens: ceci s’applique également aux restaurants et aux maisons d’hôtes

– Ne dites pas “non” de façon abrupte et agressive:

Les japonais se retiennent énormément pour ne pas dire “non”. Même s’ils veulent vous refuser quelque chose, ils vous diront toujours “oui” pour ne pas vous blesser.

Les meilleurs endroits à visiter au Japon

Entre villes futuristes et villages traditionnels, le Japon fait partie de ces destinations de rêve qu’une personne doit voir au moins une fois dans sa vie. Voici les meilleurs endroits à visiter au pays du soleil levant:

– Kyoto:

Si vous voulez voir le Japon traditionnel, Kyoto est la destination pour vous: forêt de bambou, geisha en kimono colorés émergeant de salons de thé en bois, des temples et des sanctuaires en or, argent et rouge, les cérémonies de thé, des mets servis sur des plateaux traditionnels et des jardins zens. 

Les montagne sont parfaits pour rencontrer les moines, écouter leurs chants et voir leurs temples. Pour les geisha, Gion est l’endroit idéal, tandis que Higashiyama est réputé pour ses temples. Arashiyama est une destination idéale grâce à ses singes, ses temples excentriques et son petit  bois de bambou.

– Tokyo:

Tokyo est le cœur du japon moderne. Vous y trouverez des grattes-ciel, des arcades bruyants, des passages piétons encombrés, de nombreux restaurants aussi délicieux les uns après les autres, et une jeunesse stylée et lookée. 

C’est la ville idéale pour les amoureux de la cuisine, même les végétariens. Les activités y sont nombreuses et intéressantes comme conduire une vraie Go-Kart, visiter les musées digitales comme TeamLab Borderless, admirer la fashion à Harajuku et Takeshita Street, visiter DisneySea et le Disneyland Tokyo.

– Nara:

Nara fut la première capitale japonaise. Elle compte de nombreux trésors historiques dont nombreux sites déclarés comme patrimoine mondial par l’UNESCO. 

Les cerfs sauvages du parc Nara, les temples, Daibutsu Den à Todaiji considéré comme le plus grand building en bois du monde et la statue en or et en bronze de 15 mètre de Bouddha font notamment la réputation de cette ville aussi populaire que Kyoto.

– Hiroshima:

Pour rendre hommage aux victimes de la bombe anatomique, vous pouvez visiter le musée d’Horoshima et le parc. Il est  vous est également possible de passer quelques temps dans la ville moderne construite après la guerre. 

Goûtez à la spécialité locale okonomiyaki, un pancake épais de nouille, légumes et de pâte. 

Sur l’ête de Miyajima, vous pourrez visiter la porte du Japon Torii et le sanctuaire Itsukushima. 

– Osaka:

Ses bons plats, les néons de Dotonburi, les prix abordables, l’hospitalité des gens, et le Harry Potter World du Universal Studios Japan font la réputation de la ville de Osaka. 

– Kanazawa:

Kanazawa est l’un des meilleurs sites du Japon mais peu de touristes y vont. Si vous voulez passer plus de temps dans des villes moins encombrées de touristes, Kanazawa est fait pour vous: building en bois, geisha, un des plus beaux jardins du pays, un château et de nombreux musées d’art.

– Le mont Fuji:

Le mont Fuji est l’emblème du Japon. C’est le plus haut sommet de la chaîne volcanique Fuji du Japon central et c’est la plus haute et plus belle montagne du pays.